Fast Fashion

La face cachée de la mode

L’exposition „Fast Fashion. La face cachée de la mode » met en lumière les zones d’ombre d’une économie textile globalisée. Elle analyse les mécanismes de production, les aspects économiques et sociaux, mais aussi les questions environnementales. On appelle Fast Fashion une stratégie d’entreprise dont le but est de mettre sur le marché une nouvelle mode à des intervalles de plus en plus courts. Les secteurs classiques de la mode, comme la haute-couture, le prêt-à-porter et la confection de milieu de gamme, se limitent à deux collections par an tandis que les labels bon marché lancent jusqu´à douze collections sur la même période. Ces entreprises visent à éveiller l’intérêt des média et, surtout, à attirer les jeunes consommatrices et consommateurs dans leurs magasins.

Mais, alors que les consommateurs et le commerce tirent profit d’articles de mode à très bas prix lancés en énorme quantité sur le marché, d’autres en paient le prix fort: de longues journées de travail pour un salaire infime sont le quotidien des ouvrières et ouvriers du textile qui produisent ces articles à bas prix dans des conditions en partie désastreuses, sans couverture sociale ni garantie de l’emploi. Dégradation de leur santé et de l’environnement sont la conséquence de cette politique d´entreprise orientée vers un profit maximum justifiant tous les moyens.

Le mouvement Slow Fashion s’est créé au cours des dernières années en réaction aux abus de la Fast Fashion. Une analyse approfondie révèle toutefois qu’il ne peut y avoir de solution simple et rapide à une problématique globale complexe. Alors, le consommateur rencontre dans sa quête d’une mode écologiquement et éthiquement correcte toutes sortes d’obstacles sournois que le caricaturiste suisse Ruedi Widmer thématise de sa plume acérée dans cette exposition.

Une exposition du Musée des arts et de l´artisanat de Hambourg dans les murs du Musée du textile de St Gall

MKG_Logo_4c_Schwarz_Gold_regular

Public Eye est partenaire de l´exposition au Musée du textile de St Gall

Logo Public Eye

 

Karin Stilke Stiftung
Steinegg Stiftung

  logo-225-kb-web2   logo_kulturfoerdeung_swisslos_web2   historika-web

26. octobre 2016 - 30. juillet 2017